Mi?rcoles, 06 de junio de 2007
Le m?t?que


Avec ma gueule de m?t?que
De Juif errant, de p?tre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout d?lav?s
Qui me donnent l'air de r?ver
Moi qui ne r?ve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de r?deur
Qui ont pill? tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrass? et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de m?t?que
De Juif errant, de p?tre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s'est frott?e
Au soleil de tous les ?t?s
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon c?ur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert
Sans pour cela faire d'histoires
Avec mon ?me qui n'a plus
La moindre chance de salut
Pour ?viter le purgatoire

Avec ma gueule de m?t?que
De Juif errant, de p?tre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon ?me s?ur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
R?veur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une ?ternit? d'amour
Que nous vivrons ? en mourir

Et nous ferons de chaque jour
Toute une ?ternit? d'amour
Que nous vivrons ? en mourir



Ma solitude


Pour avoir si souvent dormi
Avec ma solitude
Je m'en suis fait presqu'une amie
Une douce habitude
Ell' ne me quitte pas d'un pas
Fid?le comme une ombre
Elle m'a suivi ?a et l?
Aux quatre coins du monde

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude

Quand elle est au creux de mon lit
Elle prend toute la place
Et nous passons de longues nuits
Tous les deux face ? face
Je ne sais vraiment pas jusqu'o?
Ira cette complice
Faudra-t-il que j'y prenne go?t
Ou que je r?agisse?

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude

Par elle, j'ai autant appris
Que j'ai vers? de larmes
Si parfois je la r?pudie
Jamais elle ne d?sarme
Et si je pr?f?re l'amour
D'une autre courtisane
Elle sera ? mon dernier jour
Ma derni?re compagne

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude
Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude



Chanson cri


Je veux que ma chanson soit comme un cri d'alarme
Entre un air ? la mode et un chanteur de charme,
Et m?me si je ne chante pas assez fort,
Qu'on veuille m'?couter trois minutes encore.

Quand on entend parler de femmes que l'on viole,
Pour beaucoup d'entre nous, ?a reste des paroles.
On discute, on s'indigne, on ferme le journal
Puis on finit par trouver ?a presque normal.

Hier, j'ai rencontr? l'une de ces victimes.
Pour la police, c'est affaire de routine
Et pour les autres, ce n'est gu?re qu'une histoire.
Moi, j'ai vu la d?tresse au fond de son regard.

J'ai lav? son corps couvert de sperme et de sang.
L'individu ?tait presqu'un adolescent.
Tr?s vite, il a fait ?a sans amour ni plaisir.
Il para?t qu'il a pleur? avant de s'enfuir.

Mon Dieu, qu'avons-nous fait pour en arriver l? ?
Que faut-il faire pour arr?ter tout cela ?
Ma t?te se r?volte et mon c?ur est meurtri
Et j'ai eu mal pour elle et j'ai honte pour lui.

Mais qui d'entre nous n'a jamais viol? quelqu'un,
Pour ne parler que de ces petits viols mesquins
Qui font partie de notre vie de tous les jours
Et abreuvent de larmes notre soif d'amour ?

La puissance, l'argent, la force et le m?pris,
L'autorit? du p?re et celle du mari,
La rigueur imb?cile des fauteurs de l'ordre
Qui cr?e les enrag?s qu'il emp?che de mordre

Car ce sont nos enfants qu'on appelle la p?gre,
Gauchistes blousons, noirs drogu?s et autres n?gres,
Tous ceux qui, pour survivre, cherchent ? r?ver,
Ceux qui cherchent la plage au-dessous des pav?s

Et si je viens chanter ? la t?l?vision,
Dans le cadre ?tabli de la consommation,
Avec l'approbation du prince et de la cour,
Ne va pas croire que c'est pour faire un discours.

Ce n'est pas non plus pour te convaincre ou te plaire
Ou chanter les id?es quoi sont d?j? dans l'air
Mais c'est pour demander un aujourd'hui meilleur
En faisant simplement mon m?tier de chanteur.

Je dis que le bateau prend l'eau de tous c?t?s.
Il est temps qu'on essaye de le colmater.
Victime ou criminel, les deux sont concern?s
Et s'il y a un coupable, on est tous condamn?s.



Marche de Sacco et Vanzetti


Maintenant Nicolas et Bart
Vous dormez au fond de nos coeurs
Vous ?tiez tous seuls dans la mort
Mais par elle vous vaincrez !

Tags: Moustaki

Publicado por gala2 @ 13:08  | NOTAS que son VERSOS
Comentarios (1)  | Enviar
Comentarios
Publicado por nombre
Mi?rcoles, 06 de junio de 2007 | 15:37
http://www.youtube.com/watch?v=5hsGECnqQ6Q

J'adore. Merci!
Candi