Lunes, 31 de mayo de 2010

AUBAIS

Les 4 saisons de l'Art - Eté 2010

Les Artistes Nomades

Présentent  du 12 juin au 4 juillet 2010

 

"DE LA POÉSIE DANS LA PEINTURE"

commissaire de l'exposition Henri-Michel MORAT

 

21 ARTISTES:

 

Claude ABAD

Michel AUDOUARD

Jannik BERTRAND

David BIOULÈS

Agnès BOCKEL

Astrig BOISSIER

François BOUËT

Pierre-Marie BRISSON

Felip COSTES

Patricia DENIMAL

Catherine FAYARD LHERAULT

Dom JEAMBRUN

Valérie JULIEN

Elisabeth KROTOFF

Patricia NOBLET

Catherine OLIVO

Jean Jacques PIGEON

Fabrice REBEYROLLE

Véronique REINAUD

Christelle TEISSEDRE

Bénédicte WATINE-ELOY

 

ouvert vendredi, samedi et dimanche, de 16h à 20h ou sur rdv.
vernissage au château de AUBAIS dans le Gard

le samedi 12 juin à 17h
 ouverture des lieux dès 15h, cocktail à 18h

 

Exposition ouverte vendredi, samedi et dimanche

de 16 h. à 20 h. ou sur rendez-vous  par téléphone

au 04.66.80.23.63




Texte d’introduction à l' exposition

Je ne sais comment m'est venue cette idée, mais il m'est apparu qu'il y avait de la poésie dans la peinture en tous cas dans la peinture de la plupart des artistes que j'avais pu rencontrer….. Au delà des mots, bien sûr, puisqu' à priori la poésie se définit comme "art de la fiction littéraire", "Art du langage visant à exprimer ou à suggérer quelque chose par le rythme , l’harmonie et l’image". Ou encore comme l'écrivait Paul Valery: «… art particulier fondé sur le langage» 
Poésie, le mot puise son origine du grec "poiêsis" qui signifie "création" 
Tout acte de créativité est aussi un langage, non verbal certes, mais qui devrait pouvoir comporter sa part de poésie… Y aurait-il de la poésie dans une architecture, dans la musique, au cinéma ou dans la peinture? Pourrions-nous en douter? 

Et puis, "de la poésie" ? c’est à dire ?
Il m'a semblé que la "poésie" en littérature ou en peinture pouvait éclore en cet énoncé du monde qui, de métaphores en métonymies, d’images en images, invite à une façon de voir et de dire le monde, toujours un peu "autre" … Il s'agirait en poésie que surgisse du réel la réalité du poète, que la "chose" tantôt effleurée, estompée, saisie devienne objet étrange:« Pour moi, la poésie dans une œuvre, c’est ce qui fait apparaître l’invisible. Plus fort sera l’élan qui permettra de percer les apparences, plus grande sera dans l’œuvre la part de la poésie » (Nathalie Sarraute), ou bien au contraire que renforcée, soulignée, sublimée elle devienne provocante ou subversive, «injure aux habitudes »… «L’Art consacre le meurtre d’une habitude. L’artiste se charge de lui tordre le cou » (Jean Cocteau)

Pour cette exposition qui regroupe indéniablement des poètes, il me fut difficile de choisir vingt et un artistes parmi tous ceux qu'il me fut donné de rencontrer au cours de ma vie et du quart de siècle de l'ARPAC (Association Régionale pour la Promotion de l'Art Contemporain fondée en 1982) car la plupart de ceux croisés sur mon chemin portent en eux même, parfois à leur insu, une grande part de poésie.
« La poésie ne loge pas au temple que l’on croit. Elle suit les chemins, dort dans les fossés, et chausse les savates de tout le monde. » (Maurice Coyaud) ou bien encore « Point n'est besoin d'écrire pour avoir de la poésie dans ses poches » (Max Jacob)

Vingt et un camarades donc pour partager l'espace de cet accueillant village gardois véritable petit joyau poétique…Pour ceux qui ont accepté ce partage, mes remerciements et l'expression de ma très cordiale et sympathique considération pour tous les autres…

Henri-Michel Morat le 15 mai 2010


Tags: poéesie-peinture

Publicado por gala2 @ 6:52  | IMAGENES HABLAN POESIA
Comentarios (0)  | Enviar
Comentarios