Jueves, 18 de enero de 2007
Del poemario inédito

HIER L´OISEAU VEUVE




Un homme seul
marche mordant le ciel
les cendres

un peu le vent peine

marche
un homme mordant le ciel seul
les cendres

j’habite un nuage à peu près

seul marche le ciel
mordant l’homme à terre
les cendres

l’oiseau veuve


Publicado por gala2 @ 9:58  | POEMAS
Comentarios (0)  | Enviar
Comentarios